hit counter

3 solutions pour limiter les désagréments des poubelles et mieux trier ses ordures

Par le 13 novembre 2020

Les déchets doivent être valorisés. Il est inconcevable dans le contexte écologique actuel et la pression sur les ressources de ne pas recycler au maximum des capacités. Dans ce contexte, la traditionnelle collecte des déchets doit être améliorée : plus efficace, un tri sélectif plus drastique, moins de perte et un processus de collecte moins polluant sont les enjeux du moment. Pour une meilleure gestion des déchets, des systèmes de collecte ont été créés afin d’optimiser ces processus. Focus sur quelques exemples d’initiatives qui méritent un détour.

3 solutions pour limiter les désagréments des poubelles et mieux trier ses ordures

Collecte pneumatique des déchets

Son fonctionnement est original. Les résidents séparent leurs déchets dans des bacs spécifiques. Chaque bac accepte un certain type de déchets comme les déchets organiques, mélangés ou le papier. Les déchets sont ensuite acheminés de façon automatique vers la salle des vannes.

La salle des vannes contrôle le flux des déchets à l’aide d’un actionneur linéaire pneumatique qui peut être activé ou désactivé électroniquement par les opérateurs de la salle de contrôle. Les déchets passent ensuite dans des tubes de 20 pouces, aspirés par un vide avant d’atteindre un compacteur, où les déchets sont compactés pour être évacués. Vous pouvez en savoir plus d’un point de vue technique sur la collecte pneumatique ici.

Les principaux avantages de la collecte pneumatique des déchets sont d’ordre monétaire et environnemental. Son fonctionnement nécessite moins de personnel que la méthode traditionnelle de collecte des déchets par camion. Il permet donc de réaliser des économies sur les salaires. En outre, les dépenses liées aux véhicules, telles que le ravitaillement en carburant, l’entretien et l’achat des véhicules eux-mêmes, sont totalement supprimées.

De plus, elle offre une méthode hygiénique d’élimination des déchets. Les émissions de carbone liées à l’utilisation des véhicules ne posent plus de problème. Cela signifie un environnement plus sain pour les résidents. Les camions garages ne gênent plus la circulation générale. Les rues sont considérées comme plus esthétiques sans poubelles le long des trottoirs et le risque d’accidents causés par les camions est éradiqué. Dans l’ensemble, ce système est donc considéré comme plus sûr, moins cher et meilleur pour l’environnement.

Collecte porte à porte

Lors des collectes porte-à-porte, les matériaux recyclables ou les déchets alimentaires sont ramassés sur le pas de la porte des habitants dans les couloirs communaux et transportés au niveau du sol. Cette méthode est différente des collectes en bordure de trottoir qui peuvent être organisées pour les appartements, où les résidents déposent des conteneurs au niveau du sol pour la collecte dans la rue.

Les matériaux sont collectés à la porte des résidents et transportés vers un point de collecte central situé au rez-de-chaussée. Ensuite, ils sont regroupés en vrac, prêts à être transportés pour un traitement ou un traitement ultérieur. Différentes méthodes de regroupement des matériaux sont utilisées :

  • Les matériaux peuvent être chargés ou triés directement dans un véhicule de collecte.
  • Les autorités locales doivent évaluer l’efficacité du véhicule qui attend à l’extérieur du bloc pendant que les collectes ont lieu.
  • Les matériaux peuvent être mis dans des banques d’apport, éventuellement avec un tri sur place si les matériaux ne sont pas collectés entièrement mélangés.
  • Les déchets alimentaires peuvent être traités sur place à l’aide d’unités de compostage en cuve

Collecte sélective des déchets

La collecte sélective est une action qui fait désormais partie de notre vie quotidienne. Elle réduit les déchets mis en décharge et limite l’utilisation de matières premières dans la création de nouveaux produits. Ce qui permet d’économiser les ressources naturelles de la planète.

Un exemple ? Chacun de nous produit environ 35 kg de déchets plastiques chaque année : si ce plastique était entièrement recyclé, près de 12 000 tonnes de pétrole et de charbon seraient économisées dans une ville de 100 000 habitants.

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *