hit counter

Comment réduire la pollution liée à la circulation en ville ?

Par le 24 septembre 2020

La pollution est un sujet qui fâche. Face à la hausse de la pollution et des dégâts occasionnés, de plus en plus nombreux, il est important d’adopter un comportement plus “vert”. Pour cela, plusieurs solutions. Se déplacer en est une. En effet, ces dernières années, plusieurs moyens se sont développés afin de réduire la pollution liée à la circulation en ville. Les avantages pour nous ? Moins d’embouteillages, de bruits, et d’odeurs de pots d’échappement.

Se déplacer est bon pour la ligne

Si vous en avez la possibilité, la meilleure solution est de se déplacer à pied. C’est ce qui pollue le moins. De plus, cela permet de se dépenser, de faire un peu de sport, et de prendre l’air.

C’est plus agréable quand il fait beau et que la température est bonne, mais, finalement, avec un parapluie ou un gros pull, il est également possible de marcher même sous la pluie ou quand il fait froid.

Un adulte se déplace en moyenne à 4 km/h. Il peut donc parcourir 1 kilomètre en un quart d’heure. Marcher est donc idéal si vous avez une courte distance à faire, ou si vous avez du temps devant vous. Pensez à prendre avec vous une bouteille d’eau, au cas-où.

Comment réduire la pollution liée à la circulation en ville ?

Les véhicules individuels

Les vélos et trottinettes sont connus de tous, mais savez-vous que ce sont des moyens de transport à part entière, au même titre qu’une voiture ou une moto ?

Les trottinettes électriques

Vous en avez sûrement croisé, peut-être même en avez-vous à la maison, pour votre usage personnel ou votre famille.

Car, oui, les trottinettes électriques sont adaptées à toute la famille. Homme, femme, enfant, sportif ou non, grosse distance ou non, pour aller au travail, à l’école, ou se balader. Difficile de faire plus polyvalent que la trottinette électrique.

Des modèles ont été conçus spécialement pour les enfants. Ces engins ont des vitesses moindres que ceux des adultes, pour une meilleure sécurité.

Trottinette électrique, ou non, cet appareil n’a rien d’un jouet, et doit obéir au code de la route et aux signalisations. Petite différence avec les autres véhicules cependant : la vitesse maximum autorisée est de 25 km/h. Pratique néanmoins pour se faufiler entre les voitures lors des embouteillages.

Pas de danger donc si vous décidez de rouler en trottinette électrique, les fabricants ont des règles très strictes, et les règles de circulation sont bien définies.

Les vélos

Eux aussi peuvent être électriques. La version classique permet de faire du sport de se dépenser, comme la marche, mais sur une plus longue distance.

L’avantage que peuvent avoir les vélos par rapport aux trottinettes, c’est qu’ils ont des emplacements à certains endroits, pour stationner.

Les transports en commun

Ils sont très présents dans les villes, et très pratique. Si leurs abonnements peuvent sembler chers, c’est parce qu’ils sont, justement, indispensables. Et cela pour plusieurs raisons :

  • Ils évitent de trop polluer ;
  • Ils font gagner du temps.

En effet, d’un point de vue pollution, il faut mieux mettre en service un bus plutôt que plusieurs voitures. Le souci avec les bus, c’est qu’ils se mélangent aux voitures et donc n’évitent pas les bouchons. Ce n’est donc pas forcément un gain de temps.

Les métros présents dans plusieurs villes vont très vite, mais ne permettent pas de voir le paysage.

Les tramways ne présentent aucun de ces inconvénients, ce qui en fait certainement le meilleur transport en commun.

Enfin, vous pouvez toujours penser au covoiturage, qui permet d’utiliser une voiture plutôt que plusieurs, et peut aussi créer des liens.

En tout cas, vous savez maintenant qu’il y a plusieurs façons de se déplacer en ville, autrement qu’en voiture. C’est tout aussi efficace, voire mieux, que ce soit pour vous-même ou pour la planète.

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *