hit counter

La maison flottante : habitat de demain ?

Par le 23 octobre 2019

Constructions en kit : formes et solutions possibles ?

Maisons flottante chez Aquashell FranceLa maison de demain sera probablement hyper-écologique pour répondre aux enjeux de développement durable qui impliquent une révision en profondeur de nos comportements. On assiste déjà actuellement à un engouement prononcé du grand public pour l’éco-construction.

L’écoconstruction encore qualifiée de construction durable ou encore de « green building » en anglais désigne un projet de réalisation ou de rénovation d’un bâtiment dans le but d’atteindre un haut niveau de performance en termes de développement durable.

La construction durable vise trois objectifs principaux : lutter contre le réchauffement climatique (émission de GES), préserver les ressources naturelles telles que l’eau et l’énergie et enfin limiter les déchets et autres pollutions. Pour intégrer dans les choix architecturaux, la nouvelle donne écologique, de nouvelles formes d’habitats émergent.

La maison flottante, habitat de demain ?

Avec le réchauffement climatique et la fonte des glaciers, l’eau nous envahit comme jamais auparavant. Devant cette situation il est vain de vouloir lutter contre l’eau, il convient davantage de penser les nouveaux modes de cohabitation avec l’eau. Avec l’urbanisation croissante, il y a de moins en moins de places pour se loger en ville. Face à cette conjonction de facteurs, climatiques et conjoncturels, vivre sur l’eau, devient une alternative crédible aux modes de logements traditionnels.

Depuis quelques années, on assiste à l’émergence des maisons flottantes en France avec des acteurs majeurs dans le secteur tels que la société Aquashell qui construit des habitations clés-en-main ou sur-mesure.

Aquashell, est une société bretonne, basée à quelques kilomètres de Saint-Malo, qui développé une spécialisation dans la conception et la fabrication d’habitats et de projets flottants. Il peut s’agir de maison d’habitation comme de projets pour le tourisme (cabanes sur l’eau, cottages) ou encore de projets entièrement sur-mesure comme des restaurants, des gîtes, des saunas suédois ou des bureaux.

Cliquer ici pour en savoir plus sur www.aquashell.fr.

Les maisons sur l’eau comportent de nombreux avantages. Elles peuvent s’adresser à un public très large : des restaurateurs, des particuliers ou encore des commerciaux. Légèrement plus abordables que des maisons classiques car vous n’aurez pas à investir beaucoup d’argent pour acheter un terrain, ni à investir dans la construction de fondations. Il faut également préciser que l’espace vital disponible y est au moins égal à celui d’une maison traditionnelle. Ces maisons comportent tout le confort moderne et leur stabilité est telle que vous n’aurez, à aucun moment, l’impression de ne pas être sur la terre ferme.

Le succès de la maison préfabriquée

Les maisons préfabriquées également connues sous le nom de maisons en kit connaissent actuellement une popularité grandissante. Ce succès est dû au coût modéré de ces maisons, à leur facilité de déplacement et enfin à la faible empreinte écologique de ces maisons. Tous ces éléments préfigurent un avenir prometteur pour la maison préfabriquée. Roger Krulak, à la tête d’une entreprise leader dans ce secteur à New-York affirme que les maisons préfabriquées pourraient constituer près de 25 à 30% des nouvelles constructions urbaines à l’horizon 2030.

La maison préfabriquée comporte de nombreux avantages. La durée de construction n’est pas très longue. Il est possible avec ces maisons de penser des solutions modulaires, d’y intégrer un certain nombre de paramètres écologiques et domotiques et de personnaliser les habitats. Il faut relever également que les maisons préfabriquées peuvent être acquises à un coût relativement abordable. Les fabricants proposent une gamme variée de logements qui peut satisfaire toutes les bourses.

La maison en conteneur, une solution d’avenir

Objet très emblématique de la mondialisation, le conteneur a été inventé en 1956 par l’américain Malcolm Mc Lean. Cet objet de manutention est depuis quelques temps recyclé dans le secteur de la construction pour répondre aux besoins de logements dans les secteurs urbains en proie à la saturation. C’est à partir de 2001 que l’on observe l’apparition des premiers conteneurs « home kit » au Royaume-Uni. Aujourd’hui dans des villes telles que Le Havre, Amsterdam ou encore Auckland, des projets d’habitats conçus à partir de conteneurs commencent à poindre. Ces conteneurs recyclés en logements sont généralement utilisés pour accueillir des complexes de logements d’étudiants, des bureaux ou encore des espaces d’échanges culturels.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *