hit counter
| Blog | Je Suis Vert

Apprendre comment économiser durablement l’énergie

Par le 11 juillet 2022

Vous étiez à un doigt ce week-end de changer de fournisseur d’énergie, parce que vous recevez des factures énormes chaque mois ? C’est votre droit le plus absolu. Toutefois, changer de fournisseur d’énergie n’est pas toujours la meilleure solution surtout lorsque votre maison est mal isolée. Vous avez envie d’économiser durablement votre énergie ? Voici comment vous devez procéder.

Apprenez comment économiser durablement l'énergie

Faites faire l’audit énergétique de votre maison

L’audit énergétique est le point de départ de tout projet de rénovation efficace. Cette étude permet d’évaluer avec précision la consommation énergétique d’un logement. Il vous apporte des réponses claires et précises sur les travaux à faire pour améliorer les performances énergétiques de votre maison. On ne peut pas sauvegarder durablement un habitat selon ThermiConseil sans passer par des travaux de rénovation basés sur un audit énergétique. Cette évaluation se fait cependant en plusieurs étapes.

Pour commencer, un expert fait un état des lieux de votre logement en tenant compte de plusieurs éléments : la configuration du logement, le nombre d’équipements électriques et les habitudes de consommation des occupants. Ensuite, vos relevés réels de consommation sont comparés avec l’estimation des prévisions annuelles d’énergie réalisée sur votre maison. Ce n’est qu’après cette étape que l’auditeur pourra vous orienter sur les travaux à faire pour réaliser des économies d’énergie. L’audit énergétique aboutit souvent sur des propositions concrètes, pertinentes et chiffrées.

Audit énergétique d'une maison

Procédez à l’isolation de votre logement

À l’issue d’un audit énergétique, on peut vous demander de revoir l’isolation de votre logement. Une habitation mal isolée est souvent source de nombreuses déperditions énergétiques à savoir :

  • 20 % proviennent des murs,
  • 30 % de la toiture,
  • 10 % des planchers,
  • 15 % des fenêtres closes,
  • 5 % par le phénomène de pont thermique.

Par conséquent, il est plus prudent de revoir l’isolation intégrale de votre maison. Dans ce contexte, vous aurez deux types de travaux à faire : l’isolation par l’extérieur (ITE) et l’isolation par l’intérieur (ITI). L’ITI consiste particulièrement à poser un matériau isolant sur la face intérieure des sols, des murs et des sous-pentes de votre bâtiment. Cela permet de camoufler les irrégularités présentes dans ces zones. Les experts utilisent souvent des laines minérales, végétales ou des composants d’origine animale pour faire correctement le travail.

Pour ce qui est de l’ITE, elle consiste à mettre des couches d’isolant sur les murs extérieurs les combles et la toiture. Ici, les professionnels suppriment les ponts thermiques avec de la fibre de bois, la plume de canard ou des isolants synthétiques (polystyrène, polyuréthane…).

Modifiez vos systèmes de chauffage et climatisation

Vous pouvez modifier vos systèmes de climatisation et de chauffage pour éviter les factures de régularisation salées à la fin de l’année. Avec un système de ventilation motorisée contrôlée (VMC) par exemple, vous allez moins consommer. Ce dispositif gère bien le flux d’air entrant dans une maison. Toutefois, privilégiez la VMC à double flux par à rapport à la VMC à simple flux. Ce système permet en réalité de récupérer jusqu’à 90 % de la chaleur perdue, donc de faire des économies de chauffage importantes.

Avoir une bonne ventilation ne signifie pas non plus qu’il ne faut pas changer son système de chauffage. Si votre chaudière est vétuste, changez-la en optant pour une chaudière à condensation. Cela vous permettra d’économiser 15 à 20 % de votre consommation. En revanche, si vous avez un chauffage électrique, vous pouvez remplacer les connecteurs basiques par des radiateurs performants. La différence est pratiquement perceptible immédiatement.

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.