hit counter
Quels sont les métiers qui recrutent dans l’environnement ? | Blog | Je Suis Vert

Quels sont les métiers qui recrutent dans l’environnement ?

Par le 21 octobre 2022

À l’heure actuelle, les questions environnementales sont assez préoccupantes. Les ressources naturelles sont en voie de disparition et la couche d’ozone est détruite de façon progressive. Ce qui n’est pas sans effet néfaste sur l’homme.

Quels sont les métiers qui recrutent dans l’environnement ?

Étant conscientes de cela, des personnes de bonne volonté et des organisations ne cessent de mener des actions en vue de protéger l’environnement, même si ce n’est pas encore suffisant. Aussi, toujours dans l’objectif de protéger l’environnement, certaines personnes vont jusqu’à exercer des métiers de l’environnement qui sont très souvent sous-estimés. Tour d’horizon sur les métiers qui recrutent actuellement dans l’environnement.

Le responsable QHSE

Tout d’abord, il est primordial de connaitre la raison pour laquelle faire un métier qui favorise la protection de l’environnement est utile. En fait, les métiers de l’environnement comme présentés sur master-environnement, permettent de contribuer à la lutte contre la pollution atmosphérique et le réchauffement climatique.

Aujourd’hui, il existe beaucoup de métiers qui s’inscrivent dans un but écologique. L’un des principaux métiers de l’environnement est le responsable QHSE. QHSE est l’acronyme de Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement. En effet, le professionnel s’occupe de la mise en place des programmes de gestion de l’environnement au sein des organisations ou entreprises.

Il se charge également de toutes les questions qui concernent la qualité des produits ou services de l’entreprise dont il est le responsable. Cela voudrait dire que lorsque le client n’est pas satisfait, il est appelé à mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour que cela soit corrigé.

En un mot, il est chargé d’inspecter l’ensemble des activités de l’organisation. C’est d’ailleurs pour cela qu’il réalise des audits afin de proposer des mesures nécessaires pour remédier aux potentiels problèmes qu’il détecte. De plus, il assure le suivi et le respect de tous les programmes mis en place. Cela permet de limiter les risques industriels et d’améliorer de façon continue les performances de l’entreprise sur divers plans.

Enfin, le responsable QHSE est le garant du respect des règles d’hygiène au sein de l’entreprise. Il en est de même pour la sécurité de l’ensemble du personnel. Par ailleurs, afin de réussir sa mission, il est appelé à collaborer avec les autres départements.

Le métier de l’aquaculture

L’aquaculture joue un rôle primordial dans la protection de l’environnement. Elle consiste à élever des poissons, des fruits de mer ainsi que des crustacés pour des fins commerciales. Elle permet aux poissons de dépenser moins de calories pour se réchauffer ou se déplacer et protège les poissons sauvages.

Cependant, le fait d’utiliser fréquemment des produits chimiques peut avoir des effets négatifs sur les eaux environnantes. Cela constitue un risque pour les poissons sauvages. Quid du salaire d’un aquaculteur ? Article à lire ici.

Pour être aquaculteur, il faut préalablement aimer l’eau, puisque ce professionnel travaillera les pieds et les mains dans l’eau quotidiennement.

En outre, le métier d’aquaculteur nécessite d’autres compétences de la part de l’aquaculteur, notamment la comptabilité, le bricolage, la communication, etc. Pour devenir aquaculteur, il faut avoir un BAC pro en production aquacole ou en culture marine. Avoir un niveau de formation supérieur est également utile pour parfaire ses connaissances et devenir ingénieur spécialisé en aquaculture.

Le conseiller en gestion des déchets

Un autre métier vert qui recrute dans l’environnement est le conseiller en gestion des déchets. Fort de ses compétences en matière de protection de l’environnement, ce professionnel aide les entreprises, notamment les PME-PMI, dans la gestion efficace des déchets. Par exemple, il peut s’agir de la réduction des déchets, de leur collecte ou de leur traitement.

L’une de ses compétences est la bonne connaissance des différents types de déchets et de leur traitement. À cela s’ajoutent ses compétences à communiquer efficacement avec différents publics et à mobiliser les publics cibles sur les enjeux de l’amélioration de la gestion des déchets.

Le conseiller en gestion des déchets a également pour mission d’informer les entreprises sur la règlementation en matière de l’élimination des déchets industriels banals. Il réalise les diagnostics et conseille les PMI avant l’intervention éventuelle d’un spécialiste.

Pour devenir conseiller en gestion des déchets, il faut avoir au moins le niveau BAC + 2. Cela équivaut au titre de technicien en environnement et déchets. Les professionnels ayant un niveau BAC + 4 s’adjugent le titre d’ingénieur.

En matière de compétences particulières, le conseiller en gestion des déchets doit avoir une bonne connaissance des entreprises et une bonne capacité relationnelle. À celles-ci s’ajoutent ses connaissances de la règlementation environnementale en vigueur, des marchés relatifs aux déchets ainsi que leurs filières de recyclage.

En définitive, les métiers qui recrutent dans l’environnement sont nombreux, et parmi eux, on peut retenir : le responsable QHSE, le conseiller en gestion des déchets ou encore l’aquaculture.

Il convient aussi de rappeler que la préservation de l’environnement n’est pas l’affaire d’une seule personne ni d’une seule nation. C’est une problématique que chaque individu est appelé à résoudre.

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.