hit counter
Que faut-il savoir des régulateurs solaires et leur fonctionnement ? | Blog | Je Suis Vert

Que savoir des régulateurs solaires ?

Par le 6 mai 2021

Pour exploiter l’énergie solaire, l’une des technologies les plus utilisées et les plus efficaces est le panneau solaire. Celui-ci permet de convertir l’énergie reçue par le soleil, en énergie domestique. Pour en profiter la nuit, ces panneaux sont souvent accompagnés d’une batterie qui permet d’emmagasiner l’énergie en journée. Cependant, ces batteries sont d’une grande sensibilité. Il est donc important de les accompagner d’un régulateur solaire. De quoi s’agit-il concrètement ?

Que faut-il savoir des régulateurs solaires et leur fonctionnement

Rôle des régulateurs

Le régulateur solaire est l’un des dispositifs constitutifs pour l’installation d’une alimentation solaire. Encore appelé contrôleur de charge, le régulateur de charge solaire est, comme son nom l’indique, un appareil qui permet de réguler la charge produite par le panneau. Il se situe entre les panneaux et la batterie. Il est doté de voyant lumineux, qui permet de savoir s’il est fonctionnel ou pas. Vous pouvez également retrouver d’autres informations à partir d’un écran LCD.

Comme indiqué ci-dessus, le régulateur permet de protéger la batterie. En effet, l’énergie produite par les panneaux solaires est sous forme brute. Elle possède donc une tension trop importante pour que la batterie puisse la supporter. C’est là qu’intervient le régulateur, en rendant cette tension convenable à la batterie. Il limite les phénomènes anormaux et récurrents de charge et de décharge au niveau de la batterie, pour une longue durée de vie de cette dernière. Il est donc indispensable de choisir un régulateur solaire adapté à votre installation solaire.

Vous retrouvez à cet effet, deux types de régulateurs.

Les régulateurs de charge MPPT

Les régulateurs MPPT (Maximum Power Point Tracking), afin de déterminer une sortie de puissance optimale, effectuent un balayage de la tension délivrée. Ils permettent donc d’optimiser davantage la charge de la batterie. Ils sont mieux adaptés pour alimenter les grands appareils.

Le régulateur solaire PWM

Le PWM (Pulse With Modulation) est un type de régulateur qui envoie directement le courant reçu des panneaux, sous forme d’impulsions qui peuvent avoir des fréquences de longueur variable. Les charges qu’ils délivrent sont beaucoup moins importantes que celles que délivrent les MPPT. Ils conviennent mieux pour l’alimentation des petits appareils.

Fonctionnement d’un régulateur solaire

Pour le fonctionnement des régulateurs solaires, vous retrouvez deux grands principes. Il s’agit des régulations de type MLI (Modulation à Largeur d’Impulsion), et les régulateurs de charge électromécanique.

Le principe de fonctionnement des modèles électromécaniques suit la règle du « tout ou rien ». Il faut cependant noter que la commercialisation de ces modèles ne se fait plus. Il est donc difficile d’en retrouver.

Le modèle MLI quant à lui, est le plus utilisé de nos jours. À ce niveau, le mode de couplage varie en fonction du type de régulateur. S’il s’agit d’un régulateur PWM, le couplage est direct. Pour les régulateurs MPPT par contre, il faut forcément passer par un adaptateur d’impédance. Avec ces modèles, la recharge de votre batterie peut s’accroître jusqu’à 100 %.

Par ailleurs, vous retrouvez sur certains régulateurs de charges solaires, des fonctionnalités supplémentaires. Certains permettent des contrôles à distance par le biais d’une connexion à un écran, d’autres offrent la possibilité d’utiliser un logiciel afin de suivre le fonctionnement de la batterie.

Les critères de choix d’un régulateur solaire

Un régulateur adapté présente de nombreux avantages pour votre dispositif. Pour cette raison, il est important de tenir compte d’un certain nombre de critères avant de faire votre choix.

La tension du régulateur et de la batterie

Il est impératif que votre régulateur soit compatible avec la batterie de votre installation. En fonction de vos attentes, il doit être en mesure de fonctionner avec des batteries de différentes tensions. Il faut préciser, qu’un régulateur MPPT est compatible avec les batteries de types lithium ion et plomb de 12, 24 et 48 V.

La puissance du contrôleur et des panneaux solaires

La puissance de votre contrôleur doit être conforme à celle des panneaux solaires que vous utilisez pour votre installation. Il est cependant recommandé d’utiliser un régulateur dont la puissance est supérieure à celle des panneaux.

L’ampérage maximal du régulateur

Il doit être supérieur à l’intensité de court-circuit (ICC) de vos panneaux solaires. Pour ce faire, prenez une marge de 10 à 20 %.

Les fonctionnalités auxiliaires

Certains régulateurs solaires offrent des fonctionnalités supplémentaires comme un écran LED, un enregistreur de données, la gestion des commandes à distance… vous pouvez tenir compte de ces derniers, en effectuant votre choix.

Le niveau de sécurité

La sécurité est de mise dans l’installation de ces types de systèmes. C’est pour cette raison que vous devez nécessairement tenir compte des fonctionnalités de sécurité dont il dispose avant de faire le choix de votre régulateur. Vous devez choisir un régulateur qui protège à la fois votre batterie, mais aussi vos panneaux. À cet effet, vous retrouvez des protections de sécurité contre les surcharges, les surchauffes, les courts-circuits, les décharges trop profondes, etc.

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.